Histoire

Les origines de Challans remontent à la préhistoire comme en témoignent les sites mégalithiques retrouvés dans la région. Le nom de la ville viendrait du terme « kal » qui signifie abri, village. De l'époque gallo-romaine on connaît une villa gallo-romaine, située à la Filaudière, non loin de l'occupation antique de Pont Habert, impasse de La Caillaudière à Sallertaine. Durant le Moyen Âge, la ville est située sous le contrôle de la baronnie de Commequiers. C'est à cette époque que le village commence à se développer en accueillant ses premières foires. Après le démantèlement du château de Commequiers au XVIIe siècle, Challans devient le pôle administratif de la région.

* La Révolution fera de Challans un chef-lieu de district. Mais la ville sera également touchée par les Guerres de Vendée et de nombreux affrontements y opposeront les républicains et les royalistes.
* Au XIXe siècle, la ville prend son essor économique grâce au développement des voies de circulation et de la voie ferrée Nantes - La Roche-sur-Yon par Challans (devenue plus tard Nantes - Saint-Gilles-Croix-de-Vie).

Blasonnement

D'azur au chaland d'or, habillé et flammé d'argent, accompagné en chef à dextre d'une étoile aussi d'or et à senestre d'une tour du même ouverte du champ.
Culture

La ville de Challans est équipée d'une médiathèque moderne, incluant un cybercentre et une discothèque. Elle est une ville d'accueil privilégiée de la Région des Pays de la Loire pour la Folle Journée de Nantes. De nombreuses manifestations culturelles (théâtre, musique, etc.) sont programmées tout au long de l'année.
Lieux et monuments

* De par sa position géographique, même si la rocade permet le contournement du centre-ville, Challans est une halte appréciée par de nombreux estivants qui se rendent sur les plages vendéennes (Saint-Jean-de-Monts, Saint-Gilles, Noirmoutier…). L'économie de la ville dépend en partie de cette manne touristique. En plus d'une implantation de nombreux commerces de qualité, pour attirer le tourisme à l'intérieur de la ville, Challans crée en 1987 une foire des quatre jeudis tendant à reproduire l'atmosphère des vieilles foires de la ville au début du siècle avec son folklore local.
* Challans a obtenu trois fleurs au Concours des villes et villages fleuris (palmarès 2007) grâce notamment aux compositions florales de ses ronds-points et espaces verts.
* Le Chemin de croix de l'église de Challans est remarquable par le réalisme figuratif de ses personnages. Il fut présenté à l'Exposition universelle de Paris.

Personnalités liées à la commune

* - Jacqueline Auriol, née Douet, pilote d'essai
* - Jean-Charles Gaudin, scénariste de bande dessinée
* - Le champion de motocross Thierry Bethys[6] est né à Challans le 7 juillet 1971. Il a notamment gagné l'enduro du Touquet à trois reprises.
* - François Boux de Casson, député sous la Troisième République puis collaborateur fut conseiller général et municipal de Challans.
* - Ulrich Ramé, footballeur professionnel ayant fait ses débuts au SC Challans.
* - Joseph-Alexis Robert, baron de La Lézardière, député de la Vendée


Sports

* - Challans a un passé sportif plutôt dynamique. En effet, durant les années 1970-1980 la ville est restée pendant une dizaine d'années au plus haut niveau du championnat national de basket-ball, l'équipe évolue désormais en Nationale masculine 1, troisième échelon national, sous la dénomination de Vendée Challans Basket.
* - Enfin la ville a accueilli le Tour de France en 1999 et en a même été le départ en 2005.
* - Le Roller Skating de Challans est également très présent, grâce notamment à son équipe de vitesse et également de hockey.
* - L'ESM twirling de Challans, compte également de nombreux titres grâce à ses nombreux licensiés.


Jumelage

Italie Saronno (Italie) depuis 2004

 

Source : Wkipedia (05/11/2010)